Okonomiyaki version Negiyaki: la meilleure recette

Tout le monde aime les pancakes. Et les Japonais aussi! Surtout quand on peut les arranger comme on le souhaite. C’est carrément le but des Okonomiyaki. Cette fois-ci nous allons découvrir la version Negiyaki

L’histoire de l’okonomiyaki version Negiyaki 

A l ‘origine cela s’appelait Funo-Yaki et était consommé par les japonais du 16ième siècle. Alors la version n’était pas celle connue aujourd’hui mais elle avait déjà beaucoup de succès. Ils étaient consommés avec une soupe Miso. Puis avec le temps, l’Okonomiyaki tel que nous le connaissons est apparu. La façon Negiyaki apparue sous l’ère Shora (1926-1989). 

C’est dans un restaurant à Kakudacho appelé “Yamamoto” que la version Negiyaki est née en 1965. C’est un membre de l’équipe du restaurant qui en avait fait un pour son enfant. 

L’oignon vert a pris place sur la galette et a fait sa particularité. 

Vous pouvez encore vous rendre dans ce restaurant afin d’y déguster cet okonomi. 

Les trois ingrédients de la version Negiyaki sont : 

La sauce, les oignons verts et le Katsuoboschi.  On l’appelle aussi le “Gree Onion Pancake”. 

Nous l’avons donc bien compris, le negiyaki est un aliment similaire à l’okonomiyaki cependant il est fait à base d’oignons verts finement hachés. 

La principale différence entre Negiyaki et Okonomiyaki est l’assaisonnement. Alors que l’okonomiyaki est généralement trempé dans de la sauce okonomiyaki, le negiyaki est trempé dans de la sauce soja légère ou de la sauce soja dashi. Par conséquent, il n’est pas aussi lourd et la saveur de l’oignon vert apparaît dans la bouche. Si vous aimez les plats negi, Negiyaki est là pour vous !

Okonomiyaki version Negiyaki

Plat : Hors catégorie
Portions

4

portions
Temps de préparation

30

minutes
Temps de cuisson

40

minutes
Calories

300

kcal

Ingrédients

  • 2 grosses poignées d’oignons verts

  • 1 oeuf

  • 4 cuillères à soupe de farine blanche ordinaire

  • 80 à 100 ml d’eau

  • 1 pincée de granules de bouillon Dashi

  • 1 cuillère à soupe de chapelure de pâte tempura (tenkasu) et de crevettes séchées, de gingembre mariné rouge beni-shoga

  • 1 cuillère à sous de poudre de flocons de bonite

  • De la sauce soja ou sauce okonomiyaki

Instructions

  • Hachez les oignons verts et égouttez-les bien
  • Préparez les crevettes séchées, la chapelure de tempura et le gingembre rouge beni-shoga.
  • Mélanger la farine, l’oeuf battu et l’eau ensemble. Ajouter une pincée de granulés de bouillon dashi.
  • Étalez finement les 3/4 de la pâte sur une plaque chauffante électrique chauffée à 150°C, comme si vous faisiez une crêpe.
  • En travaillant rapidement, ajoutez deux grosses poignées d’oignon vert haché avant que la surface de la pâte ne sèche. Plus il y a d’oignon vert, mieux c’est ! Ajouter également les crevettes séchées, la chapelure de tempura et le gingembre rouge beni-shoga.
  • Arroser le reste de pâte sur le tout.
  • Retournez immédiatement la crêpe et appuyez fort dessus pour la rendre bien plate. Ne vous inquiétez pas s’il s’effondre un peu. Grattez les morceaux qui s’échappent avec une spatule.
  • Quand c’est cuit sur le fond, tournez et appuyez à nouveau.
  • Garnir avec beaucoup de poudre de flocons de bonite et de poudre d’algues aonori, puis arroser généreusement de sauce soja.
  • C’est terminé! Couper en deux et transférer dans des assiettes. Accompagnez le tout avec de la sauce soja.

Notes

  • C’est aussi très bon froid aussi. Vous pouvez le tenir dans vos mains et en profiter comme collation !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.