Tout savoir sur le Shabu Shabu !

Le shabu shabu est un plat chaud et réconfortant qui est fait pour être apprécié avec la famille et les amis que ce soit pour des célébrations, des vacances ou de simples rencontres. Le shabu shabu est un plat convivial par excellence puisque tout le monde cuisine ensemble à table. Très apprécié au Japon, il gagne une place de plus en plus grande dans nos cuisines, pour le plus grand bonheur de nos estomacs ! Mais connaissez-vous vraiment ce plat ? C’est ce que nous allons voir !

Le shabu shabu, un peu comme le sukiyaki, est une sorte de fondue : il y a un plat chauffé au milieu, avec un bouillon, dans lequel on vient faire cuire les aliments tout au long du repas. C’est un plat très simple à réaliser, il faut trancher et hacher les légumes, car la grande marmite est placée au centre de la table et les invités font la cuisine eux-mêmes en trempant le bœuf finement tranché (ou une autre viande) dans le kombu fumant. Le Shabu shabu n’est pas seulement délicieux et excellent pour la santé, il est aussi amusant, un parfait repas pour recevoir du monde. De plus le temps de préparation n’est que de 15 minutes, vous pouvez donc préparer ce shabu shabu en un rien de temps, n’importe quel soir de la semaine.

Mais alors, quelle est la différence entre le shabu shabu et le sukiyaki ?

En effet les deux se mangent à peu près de la même façon, et quasiment avec les mêmes ingrédients. Cependant ils ont des différences. La principale de ces différences est le bouillon.

Dans le cas du sukiyaki, le bouillon est sucré, il y a même à faire une sauce spéciale, suffisamment sucrée et très équilibrée. C’est un plat très réconfortant, et il est principalement consommé en hiver au Japon.

Quant au shabu shabu, son bouillon est salé. Le bouillon est plus simple, et chaque aliment sera trempé ensuite dans des sauces. C’est un plat plus rapide, et qui est consommé toute l’année au Japon.

Bien qu’ils soient proches, ces deux plats restent différents, tant dans la tradition japonaise, que dans leurs goûts. Si le shabu shabu semble simple, il n’en garde pas moins ses particularités ! La première d’entre elle, sera le plat dans lequel vous le préparerait.

Quel appareil pour le Shabu Shabu ?

Les appareils Shabu shabu sont des sortes de casserole à mettre et maintenir au chaud sur votre table, ils sont parfois électrifiés, ou au gaz directement, mais le plus souvent il vous faudra un petit poêle sur lequel vous les disposerez à table. Ils sont disponibles en différents matériaux, chacun disposant d’avantages mais aussi, vous vous en doutez, d’inconvénients. Il existe donc des modèles en céramique, en acier, en fonte ou encore en aluminium.

Les modèles en céramique et en fonte mettent un certain temps à chauffer, mais, ils ont l’avantages de conserver cette chaleur plus longtemps que leurs concurrents. Cela suppose moins de dépense en gaz ou en électricité de votre poêle de table. Car il faudra sur toute la durée du repas moins chauffer le shabu shabu.

Mais les modèles en céramique et en fonte ont pour principale avantage leur facilité d’entretien et leur bonne durabilité. La céramique reste plus facile à entretenir, c’est-à-dire plus simple à nettoyer et à maintenir en bon état. De plus, il n’y a aucune chance de contamination de votre nourriture par des métaux, un gros plus pour qui s’inquiète de ce genre de pollution qui peuvent altérer la saveur de la nourriture. L’inconvénient de la céramique par rapport à la fonte cependant est sa durabilité. En effet elle est beaucoup moins durable. Vous risquez plus facilement de la casser, qu’une casserole en fonte. Maladroit s’abstenir donc !

Les shabu shabu en fonte cependant sont particulièrement durables ! Ils sont en en fait pratiquement indestructibles. Malheureusement, il faudra porter une attention particulière à la rouille, surtout s’ils ne sont pas correctement nettoyés et séchés après chaque utilisation. C’est donc un temps qu’il faut aussi compter, mais ça reste un entretien assez rapide, et absolument peu coûteux. Vous pouvez également opter pour un modèle en fonte émaillée qui n’aura aucun problème de rouille, mais sachez qu’ils sont souvent très chers.

La fonte est également très lourde, et vu la taille des shabu shabu, cela peut les rendre difficiles à manipuler. N’oubliez pas qu’il faudra les mettre sur la table, puis les laver. Ces deux types de casseroles sont donc plus adaptées à une vie en maison suffisamment grande. Si vous vivez dans un appartement ou dans un petit espace, il faudra certainement leur préférer leur concurrent.

Les appareils en acier ou en aluminium sont légers, durables et facile d’entretien, ils peuvent même parfois être mis au lave-vaisselle.

Leur inconvénient principal est qu’ils ne retiennent pas très bien la chaleur, ce qui signifie plus de dépense énergétique, mais aussi une cuisson moins uniforme. Selon le poêle que vous aurez, ce sera plus ou moins un problème. Dans l’optique d’un appartement, le plus simple et le plus économique reste un poêle électrique.

Ils ont également l’avantage de la praticité. En effet les casseroles de shabu shabu en aluminium et en acier sont disponibles dans des styles uniques, avec des design particuliers ! Ce qui permet d’avoir des casseroles avec 2 compartiments, pour avoir deux bouillons différents par exemple. Ou encore avec des surfaces grille qui permettent de diversifier les façons de cuire votre viande ou vos légumes ! Cela permet de renouveler ce plat, et de profiter d’autant plus de votre appareil, en multipliant les occasions et les envies de l’utiliser !

Il ne vous reste plus qu’à faire votre choix, et à commencer à préparer votre tout premier shabu shabu !

Comment préparer un Shabu Shabu ?

Commencez par rassembler les ingrédients pour votre Shabu Shabu

Certains des ingrédients pour un shabu shabu se trouvent dans la plupart des supermarchés : par exemple, les oignons verts, le tofu, les nouilles udon ou encore le chou chinois. D’autres ingrédients peuvent être achetés dans n’importe quelle épicerie asiatique comme la sauce ponzu.

La viande pour ce repas est traditionnellement le bœuf. Mais le shabu shabu peut également être préparé avec du porc, du canard, des crevettes, des palourdes ou des filets de poisson en tranches. Vous pouvez également mélanger ces viandes et poissons, surtout dans le cas d’un appareil à shabu shabu avec 2 compartiments.

Pour la sauce au sésame, qui est une sauce qui servira de condiment pour tremper légumes et viande, le mieux est d’en trouver spécialement conçue pour le shabu shabu. Sur les sites spécialisés, vous en trouverez des qui sont faites pour les vinaigrettes et d’autre pour les shabu shabu. Il est peu probable que vous en trouviez même dans une épicerie asiatique, alors ne parlons pas d’une grande surface.

Deux autres ingrédients que vous ne trouverez probablement que sur un site d’e-commerce de produits asiatiques sont les feuilles de chrysanthème. C’est un légume nouveau et difficile à trouver, mais il vaut vraiment la peine de le chercher, et d’attendre sa livraison !

Il vous faudra également des champignons enoki, shiitake et hêtre. Certains sont trouvables facilement, comme les shiitake, mais si vous ne trouvez pas de champignons de hêtre, vous pouvez utiliser la trompette royale, bien que la saveur soit différente. Ou alors vous pouvez simplement ajouter plus d’enoki et de shiitake.

Les champignons enoki et hêtre n’ont pas besoin de beaucoup de préparation : lavez-les et séchez-les, coupez les extrémités puis coupez les en petits morceaux.

Les préparations :

Avant de parler de recette, il vous faudra préparer quelques petites choses.

Pour votre shabu shabu, il vous faudra évidemment, un bouillon de kombu. C’est là-dedans que vous ferez votre fondue !

La base principale de tous les shabu shabu est le bouillon, et il est fait avec du kombu, qui est du varech séché, une algue. C’est un peu salé comme l’océan, mais avec un goût d’herbe verte. La préparation du kombu pour le shabu shabu est assez simple. Cassez le kombu en morceaux assez grands et mettez-les dans une casserole avec trois litres d’eau. Faites chauffer l’eau jusqu’à ce qu’elle soit sur le point de bouillir, puis baissez le feu pour qu’il soit doux et laissez mijoter le bouillon, pour qu’il est un goût de kombu suffisamment fort.

Préparation du tofu :

Égouttez le tofu et coupez-le en deux dans le sens de la longueur. Ensuite, coupez les deux moitiés ensemble en bandes de quelques centimètres de large et coupez ces bandes en cubes (environ 2cm sur 2cm).

Et voilà ! Le tofu est près, il ne reste plus qu’à le faire cuire dans le bouillon lors du repas. Le shabu shabu peut également être préparé avec différents types de tofu, vous pouvez par exemple faire frire votre tofu au préalable, il pourra alors même être mangé sans être cuit dans le bouillon. Il apportera également du croustillant à votre plat.

Préparez vos sauces pour le shabu shabu

Le shabu shabu est traditionnellement servi avec des sortes de trempettes, des sauces, qui avec le bouillon léger vous permettent de savourer et de complexifier le goût de vos ingrédients. Mais cela permet surtout de rendre ce plat facilement « personnalisable » selon les préférences individuelles, de sorte que vous êtes assurés de passer un bon moment en dégustant un shabu shabu !

Pour préparer les sauces, divisez d’abord la sauce ponzu et la sauce au sésame dans des plats de sauce séparés pour chaque personne. Pour le ponzu, épluchez et râpez le radis japonais (daikon) et l’ail, puis ajoutez-les au ponzu avec les oignons verts émincés.

Pour la sauce au sésame, ajouter plus d’ail râpé et de radis japonais, mais faites surtout selon vos goûts.

N’hésitez pas à faire d’autre sauce. Ces deux dernières sont des sauces traditionnellement liées au shabu shabu, mais rien ne vous empêche d’innover ! Et surtout, faites-vous plaisir ! Le Japon ne manque pas de sauce succulente, qu’elles soient sucrées, salées, acides, amer ou même umami ! Mais vous pouvez également utiliser les sauces et condiments que vous voulez, même s’ils ne sont pas japonais !

Comment manger le Shabu Shabu ?

Lorsque tout le monde est à table que le bouillon a pris le goût des légumes et que tout est bien chaud, incorporer les feuilles de chrysanthème. Pour se servir, chacun utilise des baguettes. Pour cuire les tranches de boeuf chacun les plonge dans le bouillon chaud pendant environ 30 secondes, soit jusqu’à ce qu’elles ne soient plus roses.

Puis il faut ramener le bœuf dans les assiettes individuelles et choisir les autres ingrédients du shabu shabu, en ajoutant des ingrédients découpés et crus au besoin. Tremper les aliments dans la sauce de votre choix pour manger.

Quand tout est presque cuit, vous pouvez réchauffer les nouilles udon dans le bouillon pendant 1 minute. Répartir les nouilles udon cuites dans le bol de chaque personne, ajouter un peu de bouillon aux nouilles et assaisonner avec de la sauce ponzu ou une pincée de sel.

Pour manger, trempez le shabu shabu dans les deux sauces. Il est parfois recommandé de tremper le bœuf et les champignons shiitake dans la sauce au sésame et tout le reste dans le ponzu.

Le Shabu Shabu est il healthy ?

Eh bien, il semble l’être ! C’est en effet un plat très équilibré. Il apporte donc tant des protéines, que des glucides. Mais aussi quelques lipides, et de très bonne qualité en plus de cela, surtout dans le cas d’un shabu shabu au poisson. Dépendamment des sauces choisies, il y aura aussi différents apports nutritionnels. Mais c’est essentiellement un plat rempli de fibres, les légumes y jouant un rôle central !

L’un des plus gros avantages de ce plat est peut-être sa facilité d’adaptation. En effet, chacun mange ce qu’il veut, et dans les quantités qu’il veut. Étant un plat équilibré, il y en a pour tout le monde. Si vous avez des invités végétariens, qui n’aiment pas particulièrement les légumes, ou les crudités, eh bien, vous pouvez leur servir à tous, du shabu shabu.

Pour une portion « normale », c’est-à-dire environ 350 grammes de bouillon, et les accompagnements, comptez entre 150 et 500 calories. Oui, c’est assez large… Mais c’est un plat dans lequel vous pouvez mettre ce que vous voulez au final, ce qui rend une estimation calorique assez complexe. La recette qui vient de vous être proposée devrait être dans la moyenne basse de cette fourchette. Car tout en étant une recette de shabu shabu gourmande, elle n’est pas non plus une version de luxe, remplie de différentes viandes et produits de la mer très coûteux ou servi avec un bol de riz.

Si vous désirez manger peu en termes de calories, cela ne tient donc qu’à vous, de maximiser le bouillon et les légumes, tout en évitant les sauces sucrées et grasses, la viande, et les udons.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.