Tout savoir sur les onigiris !

Les onigiris sont des plats délicieux, qui ont de plus en plus de succès chez nous, mais le connaissez-vous vraiment ? Que veut dire ce mot, qu’en est il pour les femmes enceintes, quelle est son histoire, ou encore que manger avec ? Voilà les questions auxquelles nous allons répondre, pour faire de vous, un véritable spécialiste de ce mets succulent.

Tout d’abord, que veut dire Onigiri ?

Onigiri s’écrit en japonais おにぎりou お握り. Dans ce mot, nigiri vient du verbe nigiru  qui veut dire “empoigner/malaxer/serrer dans sa main”. Cela fait donc référence à la technique de fabrication traditionnelle, à savoir, tenir la boule de riz dans une main et la malaxer avec l’autre. Onigiri viendrait alors de nigirimeshi (握り飯 “riz malaxé”) et pourrait être traduit littéralement par “la chose qui est malaxée”. Il existe selon les régions au japon différent mots pour les désigner, on peut notamment trouver le mot : omusubi.

Quelle est l’histoire des Onigiris ?

Les premières traces écrites des onigiris remonte aux 11ᵉ siècle, mais les spécialistes considèrent qu’ils étaient consommés sous une forme archaïque (simple boule de riz roulé pour faciliter la prise en main, car les baguettes n’étaient pas encore utilisées), notamment pendant la période Nara. C’était alors un repas de travailleur ou apporté par les samouraïs lors des campagnes militaires, composé quasi exclusivement de riz salé pressé. S’inscrivant dans la catégorie des bentos, ils sont restés bien longtemps des repas appréciés des travailleurs, car peu cher et très nourrissant. D’ailleurs, il existe, selon les régions, de nombreuses formes différentes, en rond, en triangle, en fagot…

Que manger avec des Onigiris ?

Les onigiris sont des plats en eux-mêmes. En manger deux ou trois pour un repas devrait suffire. Vous pouvez bien évidemment les accompagner, voici quelques idées :

Idées d’accompagnement :

– Des pickles japonais : acidulés, ils relèveront le goût de vos onigiris. Le plus connu d’entre eux est évidemment le gingembre confit.

– La soupe miso : très populaire au japon, son goût simple et enveloppant sublimera parfaitement celui de votre onigiri.

– Des Udon : vous pouvez également accompagner vos onigiris d’un plat de pâtes traditionnelles japonaise, que ce soit les udons, des ramens ou des sobas.

Désormais, les onigiris ne sont plus de simples boules de riz, ainsi donc, ils peuvent être garnis avec de nombreuses préparations, en voici quelques idées :

Idées de garnitures :

– le saumon, qu’il soit cru, fumé, ou accompagné de fromage c’est une des garnitures principale, on en est jamais déçu !

– le thon, lui aussi peut être consommé cru, ou, s’il est en boîte, vous pouvez par exemple le faire à la mayonnaise. C’est une recette très appréciée des Japonais.

– le poulet, cuit avec des sauces, voire caramélisé, il se marie parfaitement avec le riz.

– le bœuf, une fois mariné et cuit, coupé en petit bout, il vous donnera un onigiri succulent.

– végé, faites revenir vos légumes préférés avec de la sauce soja, une sauce sucrée, ou votre sauce préférée et il ne vous reste plus qu’à en garnir vos onigiris !

– de l’œuf, les Japonais raffolent des œufs, particulièrement en omelette, qui s’incorporera parfaitement à vos onigiris. Vous pouvez également en faire des œufs brouillés avec un peu de ciboulette et des graines de sésames, ce sera véritablement délicieux !

– Et finalement mettez-y tout ce que vous voulez ! Laissez libre cours à votre imagination !

Les ingrédients pour de bons Onigiris :

Tout d’abord et c’est le plus important, le riz. Le mieux est donc de prendre du riz japonais dit à sushi, du riz à grain court. Il faut préparer ce riz à la manière des sushis. Il faudra donc également compter du vinaigre de riz, et du sucre.

Puis vos onigiris, devront être recouverts d’une belle enveloppe traditionnelle, vous aurez donc besoin de feuille de Nori. Cette algue est bien connue, elle apportera un certain goût et un certain croquant à vos onigiris. Cependant, attention, il ne faut les envelopper avec ces feuilles qu’au moment de la dégustation, sinon le riz va imbiber l’algue, et la rendre toute molle. Elle perdrait alors tout sens d’exister.

Finalement, pour un bon plat d’onigiris, il faut également de bons accompagnements. Et vous avez de la chance, car la culture japonaise en regorge. De plus les occidentaux se sont appropriés ces plats, redoublant encore la richesse culinaire japonaise. Ainsi vous pourrez les accompagner de différentes sauces, comme la sauce soja, elle apportera du sel et mouillera votre riz. Vous pouvez aussi choisir de la sauce soja sucré, peut-être de la sauce teriyaki et yakitori ou encore une sauce golden curry. Avec ces sauces, vous agrémenterez vos plats tant de sucre que de sel.

Mais la cuisine japonaise raffole de goûts différents, jusqu’à en avoir un, inconnu du reste du monde, l’umami. Ainsi, pour varier les plaisirs, il vous faut de simples pickles japonais. Le plus connu est évidemment le gingembre confit, mais il en existe des centaines d’autres, dont certain que vous pouvez très simplement faire chez vous ! N’attendez plus !

Quel riz pour les Onigiris ?

Les onigirs sont avant tout un plat de riz, alors le choix du riz est absolument cruciale !Pour faire de bons onigiri, il faut utiliser du bon riz. Il est donc préférable d’utiliser une variété de riz japonais à grains courts. Ceci est important, car ces riz sont beaucoup plus collants, aidant l’onigiri à conserver sa forme. Vous devez savoir que de nombreuses marques de « riz japonais » utilisent en faite du riz à grain moyen, donc faites attention !

Ce riz est le meilleur pour une bonne raison cependant. Ce dernier une fois crue reste bien moelleux et collant. C’est ce qui fait de lui le meilleur candidat tant pour vos sushis que pour vos onigiris. Sa petite taille, sa rondeur et sa composition font qu’il absorbe bien plus l’humidité qu’un riz classique (thaï ou basmati), qui, plus long sèche plus rapidement. Sa texture vous permettra de le sculpter à la forme que vous voulez, notamment, un triangle. Sa préparation n’est pas plus complexe mais suppose tout de même une certaine attention de votre par.

Combien d’Onigiri par personne ?

Tout dépend de vos préférences et de vos besoins. Cela dépendra également de la taille de vos onigiris. Les premières fois surtout, car bien former un onigiri n’est pas chose facile, et vous risquez d’en former de plus gros qu’un onigiri standard.

A partir de là il faut compter environ trois à quatre Onigiri par personne. Vous devez savoir qu’un onigiri contient environ 200 calories, 100 pour le riz et environ 100 pour la garniture. L’apport par repas recommandé est entre 600 et 800 calories, on retrouve donc nos trois à quatre onigiris. Mais il peut arriver que votre garniture fasse bien plus que 100 calories, ce qui peut parfois presque doubler l’apport.

Finalement c’est à la discrétion de chacun. De plus les onigiris sont rarement consommés seul, y ajouter différents accompagnements mènera à la diminution du nombre d’onigiri. L’onigiri devient alors une sorte de douceur salée qui agrémente parfaitement un plat de soba, de sushis, ou tout autre plat japonais.

Les premières fois, vous ne saurez pas vraiment quelle quantité faire, il vous faudra donc les conserver si vous ne voulez pas les perdre.

Peut-on conserver des Onigiris ?

Pour faire court, oui !

Mais il y a de nombreuses choses auxquelles il faut faire attention. Car vos onigiris ne contiendront pas de conservateur, et selon votre garniture, il gâtera plus ou moins vite.

Votre premier allié sera de le faire à la main, car vous enduirez vos mains de sel, et ce dernier agira comme un conservateur naturel. Si tout au long de l’histoire le sel fut si important, c’est bien parce qu’il permet cette conservation. Cela évitera le développement des bactéries et aidera à maintenir la fraîcheur et la texture de votre onigiri.

Ensuite, il faudra les mettre au réfrigérateur, mais la encore, il faut faire attention. Le mieux est de les envelopper dans un sac zippable. Mais le riz, vous le savez, à tendance à sécher au frigo. Pour éviter cela, vous pouvez mettre ce sac dans un torchon. Cela aidera à maintenir l’humidité de vos onigiris. L’humidité, c’est la clef !

Pour amener vos onigiris sur votre lieu de travail comme déjeuner car rappelons-le, c’est un plat de travailleur, vous pouvez l’envelopper en plus dans de l’aluminium. Mais ne mettez pas de feuille de nori directement en contact de l’onigiri, cette dernière va se ramollir et aspirer une partie de l’humidité de votre onigiri. Vous aurez donc un riz plus sec, et une feuille de nori moins bonne.

es Onigiris, chaud ou froid ?

Eh bien c’est à vous de choisir. Mais ils sont le plus souvent froids. Car c’est un repas qui se transporte, et vous ne pourrez pas réchauffer vos onigiris. En effet le riz risque de se désagréger.

Le seul moment ou vous pourrez manger des onigiris chaud, c’est lorsqu’ils viennent d’être faits. Mais ils seront plus tièdes que chaud, car le riz pour bien tenir à besoin d’être refroidi. C’est tout à fait comme les sushis. Ce n’est pas vraiment un repas chaud, mais rien ne vous empêche de les manger dès qu’ils sont faits, et de profiter d’un peu de chaleur.

Pour les manger dès qu’ils sont faits, il faut savoir les faire, ce n’est pas compliqué, mais c’est un coup de main à prendre tout de même.

Comment faire des Onigiris sans moule ?

Tout d’abord, enduisez vos mains avec de l’eau et du sel, pour éviter que le riz ne colle à vos doigts.

Puis avec votre main non directrice, formez une sorte de cuillère, et mettez-y une bonne quantité de riz, et faites-y un puits.

Mettez-y votre garniture, pas trop, il faut pouvoir en manipuler les bords et les ramener pour qu’ils recouvrent cette garniture. Au besoin vous pouvez rajouter un peu de riz sur le dessus de votre garniture.

Ensuite formez avec votre main tenant le riz un triangle, comme une pince, la paume de la main d’un côté et les doigts de l’autre, puis utilisez votre autre main pour façonner le riz en triangle en enveloppant et en pressant la boule de riz.

Il faudra bien les presser, le but étant d’éviter qu’ils ne se cassent lorsque vous les manipulerez et lorsque vous les mangerez. Il faut qu’ils tiennent sans se désagréger.

Est-ce un problème de manger des Onigiris quand on est enceinte ?

Cela dépendra principalement de votre garniture d’ailleurs, car il sera conseiller de préférer les garnitures cuite, que crue comme le saumon cru ou le thon cru. En effet manger du cru, quelqu’il soit reste très déconseillé aux femmes enceinte. Il faudra également faire attention aux sauces, notamment lorsqu’il y a de la mayonnaise. Mais également limiter les sauces trop salées ou trop sucrées. Et finalement, condiment indissociable des plats japonais, le wasabi doit retenir votre attention. Bien qu’il n’existe quasiment pas de restriction sur la consommation de wasabi, en effet il est très souvent consommé en toute petite quantité. Il reste recommandé de l’éviter pendant la grossesse et l’allaitement. Des mesures de précaution, qui ne vous empêcheront cependant pas de profiter de ce plat traditionnel japonais.

Car, in fine, les onigiris sont un plat très saint, et healthy qui conviendra parfaitement à une femme enceinte. En effet, non seulement ils sont assez peu caloriques, mais ils apportent également d’excellent nutriment. Comme du sodium, de bons glucides et des fibres, mais aussi selon vos garnitures ils contiendront de bonnes quantités de protéines et de lipides.

De plus, les onigiris ont un effet rassasiant, tout en restant digeste. Ils possèdent donc des propriétés « régulatrices d’appétit ». En manger en entrée en accompagnement ou en collation, permet de limiter la quantité de nourriture prise chaque jour, tout en apportant à votre corps une bonne part de ce qu’il a besoin. Le fait qu’ils soient si divers selon ce que vous y mettez suppose qu’il peut s’adapter à tous les types d’alimentation.

Et voilà, vous savez tout ou presque sur les onigiris, de leur fabrication, à leur conservation, en passant par leur histoire, ou leurs avantages nutritifs ! N’oubliez pas de venir découvrir notre blog et ses délicieuses recettes japonaises.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.